This site uses cookies to help us provide quality services. Using our services, you consent to the use of cookies.

[FR] Les Honda "Dream" C71 et C76 (Scrambler RC70)

Source: Moto Revue - 20 aout 1958 - No. 1404 - Page 6 (892) and 7 (893)

Pages 6 7 from B 1 0000000388 2 Page 1

Pages 6 7 from B 1 0000000388 2 Page 2

pdf Moto Revue - 20 Aout 1958 - No. 1404 (5.74 MB)

OCR SOURCE

Click on the button to toggle between showing and hiding the raw OCR souce.

LES HONDA SPORT ET CROSS Les Dream Sport C71 et C76 Nous vous avons déjà. présenté 11 y a peu de Lemps (« M.-R. » n" 1.394 les produclions de la firme Honda, la 125 c Benly -. et les 250 et 305 c Dream •· Depuis, la firme Honda a tiré de ses c Dream • des dérivés sportifs ains1 qu'une version cross en 250 que nous vous présentons aujourd'hui. LES "DREAM" C71 ET C76 Mêmes care.ct6rtsttquea g6nérales, même partie cycle que les modèles de tour!Bme, o'est·l·dlre un alésage de 54 mm et une course de 54 mm pour le. 250 cc 0 71, l'al6aage étant de 60 mm pour la 305 cc 0 76. Mals un ta.ux de compression de 9 l 1, et les puissances de 20 CV (81 CV litre) pour la C 71 et de 24 CV (78,5 CV Utre) pour la C 76. Cea puissances as· sez exceptionnelles pour des motocyclet· tes de a6rle sont obtenuèa l des régimes élevés : 8.400 t m pour la 250 et 8.000 t m pour la 305. C'est donc en empêchant une trop rapide chute du rempllsaage l hauts régimes que les verstona c sport ,. ont été obtenues. Bten qu'tl a'ag1aae de twtna, carrés (0 71) ou super-carrés (0 76), que la dlatrtbutlon soit assurée par un arbre l cames en tête (commandé par une chaine passant entre les deux cyUndrea), ces régimes de puissance maximum semblent quand meme MSeZ coqueta. * L'ensemble du bloc-moteur r este semblable l celui des 0 70 et 0 75, les rapporta de ·botte étant les mêmes : 1 (100 %) en 4me ; 1,37 (73 %) en 3me ; 1,88 (53 %) en 2me et 3,72 l 1 (26,9 %) en 1re. Donc, même d6faut : un c trou -. Immense entre les rapporta de 2me et de 1re. * Les rapports de démulttpltcatlon rtne.le sont également ceux des modèles normaux et l'on peut dire qu'Us sont lei beaucoup trop longa, puisqu'aux régimes de pulaaances maxima correspondent, en 4me, dea vitesses de 144 lcnJh pour la 250 cc et de 152,5 ltm h pour la 305 cc, vitesses mlinlteatement trop élevées pour être atteintes sur ces machines avec 20 et 24 CV, D'allleura, lors d 'essala ettectués par l'usine Hon d a, al la 3~ cc a ef• fectlvement atteint une vitesse de 152 ltm b, c'est dans des condltlotl4 assez spéciales : les essais de vlteaae maxl ont lleu sur une route plate, rectlllgne, ct le chronométrage est électrique ; donc, Jusqu'à présent, conditions normales pour un essai de ce genre. Mals, par contre, l'lntluence des USA au Japon est trés forte, et cette lnnuence " marqué les essayeurs de chez Bonda qui adoptent une posl.tlon très c Lac Salé •· ''est-àdire les Jambes à l'hortzontale, dans le prolongement du corps. Cette poeltlon n'a plus qu'une trés lointaine parent6 avec celle a.doptéé par le touriste normal ou même avec la position c sport " donnée par un guidon étroit et des repose-pieds placés en arrière. Et, même dana des conditions auasl favorables, le régime de puissance maximum n'est pas atteint (l quelques 25 tours près, 11 est vrai) t M ~me dans cette position, le pilote ne peut amener la C 76 à son régime de puissance maximum Par rapport aux modèles notmaux, qui, déJà c tirent long "· l'augmentation de pulssnnce permet un accrOis'lement de vitesse de l'ordre de 4 l 5 '7 (C 71) pour une augmentr.tlon de r~glme de 12 % et d~ 5 à 7 % (C 76) pour une augmentation de r~glme de 10 %. L'augmentation de regime étant plus Importante que l'augmentation de vitesse p01l41ble, 11 fallait donc d~multlpller davantage, c tirer plus court ». Mals 11 est possible. 8.000 t m et plus etant é 1 e v é a pour un quatre temps, que la firme Honda ait peut-être voulu limiter ce régime en adoptant des démultlpllcatlona très longues. la 4me jouent alors le rOle dell c surmultipliees • de certaines volturea. ménageant al041 la consommation, directement proJ; Ortlonnelle au régime pour les quatre temps. Enfin, les c 71 et C 76 ont un allum11ge batterie-bobine C volant magnétlaue pour let. C 70 et C 751... ave ' des démarreurs ~kctrlques. ce- qui est usez surpreniUlt pour dc:s machm~• c sport •· La partie cycle n'a pas été modifiée, les garde-boue sont toujours au.ssl Imposants et le guidon n'est pas plus étroit. Par contre, les potlJ d'échappement sont relevés. donnant aina! une nouvelle allure a ces machines. LA "SCRAMBLER" R. C. 70 La c Scrambler -. RO 70 est destinée aux épreuves tout-terrain ou cross. La partie motrice est Identique a celle de la c 71, mala, cette lola, Il n'y a évidemment plus de démarreur électrique. Par contre. la partie cycle n'a plus rien de commun avec les mod61es tourt.sme et sport : le cadre oet clalllliquemen t constitué de tubes d'acier. C'est un simple berceau se dédoublant sous le moteur, les tubes se relevant derrière la boite, et se réunl.ssant aux tubes supérieurs sous la &elle. Dea goussets de tôle, soudés, reçol vent les articula tlons de la suspension, la fixation supérieure dea 4 léments élastiques. etc.. Bien que Je moteur ne soit plus en porte-l-taux, Il est quand même !lxé par la culaae. La fourche avant t. longues biellettes t. l'allure d"une fourche Earlea, bien que ce n·en soit pas une. Ce n'est PIUS la fourche doe mod~letl normaux. mat.s une fourche en tubes, d'apparence robuste. La suspension arrlére est une o.;clllante de type trés clMSlque. Pneu avant de 2,75X19" et pneu arrière de 4.00X18". Cette « Scrambler ,. est livrée avec un équipement complet, Installation électrlquo et sllencleux. Mali!. Hondn livre également avec sa RC 7(f des tubes ouverts ainsi que des plnquoe de course. Le service d'essais· de la firme Honda possède un matériel de haute précisio. Le chronométrage se tait à l'aide d'un système photo - électrique (phare à gauche, cellule à droite l, à enregistrement automatique s u r bande (ci-contre . La c Scrambler • RC 70.

[FR] L'étonnante - Honda 250 Super Sport

Source: Motocycles et Scooters - Septembre-Octobre 1961 - No. 231 - Page 32 and 33

Pages 32 33 from B 1 0000000423 3 Page 1

Pages 32 33 from B 1 0000000423 3 Page 2

pdf Motocycles et Scooters - Septembre-Octobre 1961 - No. 231 (12.85 MB)

OCR SOURCE

Click on the button to toggle between showing and hiding the raw OCR souce.

1. l'étonnante HONDA 250 super sport La 250 Honda Super-Sport ci-contre est en effet une machine étonnante par les perfomances routières qu'elle permet. L'un de ces derniers dimanche nous l'avons pilotée pendant près de 1.000 km. Annoncer des chiffres d'accélérations de vitesses de pointe ou des moyennes pourraient paraftre absolument irréalisables pour un moteur d'un quart de litre et pourtant ils sont à la portée de chacun tant cette machine est sOre, maniable et rapide. Supérieure à tout ce qui peut exister la 250 Super-Sport Honda est la concrétisation du progrès technique motocycliste ... Les réalisateurs de la Honda Sport ont en quelque sorte «repensé » la motocyclette pour l'adapter aux exigences des sportifs (il en reste encore 1) amateurs de hautes performances sans que les réalisations de moyennes étonnantes puissent constituer un exploit. La 250 Super-Sport est la réplique de la 250 course qui aux mains des meilleurs pilotes internationaux a remporté cette année la plupart des Grands Prix. Nous avons pu d'ailleurs les admirer (pilotes et machines) au Grand Prix de France où dans les 2 cylindrées 125 et 250 elles se placèrent en tête. D'autres victoires ont depuis renforcé la position de Honda sur le plan sportif. Précisons que Je modèle course est doté d'un moteur 4 cylindres, 4 temps, 4 carburateurs sur lequel a distribution s'effectue par double ..A.C. T. La puissance effective est d'environ 45 CV. En version sport c'est un 2 cylindres â distribution par simple A.C. T., cylindres en alliage léger chemisés. De même que pour les modèles tourisme la mise en route du moteur s'effectue par démarreur électrique. Cependant en cas de déficience du système on peut utiliser un t.iak starter. Le guidon a été étudié pour permettre la position tourisme et aussi pour la position effacée. Il est orientable. Les 2 rétroviseurs ne sont pas absolument indispensables, mais le frein de direction a son utilité. Le cadran au-dessus du phare réunit différents indicateurs (vitesse, compte-tours) et témoins lumineux. Notons que le compte-tours est plus précis que l'indicateur de vitesses. Cela s'explique car la prise de mouvement de l' indicateur de vitesses s'effectue sur le moyeu avant et celle du compte-tours sur l'arbre à cames. Au cours de notre randonnée nous avons maintenu l'aiguille des compte-tours dans la plupart des lignes droites entre 8.000 et 8.400 tr mn en 4e. • Sur les intermédiaires on atteint souvent 9.000 tr mn . Ceci correspond à une vitesse supérieure à 140 km ; (réels). En déposant la selle à fixation rapide par deux vis latérales on accède à la partie électrique. Sur la photo ci-contre notons le filtre à air (il y en a 2, un de chaque c6té) qui se trouve normalement abrité sous un couvercle de coffre. Au-dessous l 'imposante « trousse » de dépannage dont le contenu est fort judicieusement assorti pour parer à toutes les éventualités. Le frein avant et la prise de mouvement du compteur. Les jantes sont en alliage léger. Notons la fixa tion du flasque de frein. La suspension arrière oscillante comporte 2 éléments télescopiques ré glables suivant la nature de l'utilisation. • Un pare-choc souple placé horizontalement sous le catadioptre prévient si J'on bute en reculant. Les repose-pieds arrière sont utilisables en duo ou pour prendre la position effacée. Toutefois en duo, la démultiplication est un peu longue ce qui rend la machine plus agréable en solo